fr

Le film de Vartanov, Paradjanov: le dernier printemps, qui traite des derniers jours du grand Paradjanov, m’a donné  la force et l’energie nécessaires pour suivre le merveilleux
art du conte du Maître…

—Tonino Guerra

…Avec la mort de Paradjanov, le cinéma a perdu l’un de ses magiciens; L’univers fantastique de Paradjanov fascinera et apportera toujours de la joie aux personnes du monde entier…

—Federico Fellini

—Tonino Guerra

—Giulietta Masina

—Francesco Rosi

—Alberto Moravia

—Marcello Mastroianni

—Bernardo Bertolucci

…Dans le temple du cinéma il y a des images, de la lumière et de la réalité. Sergueï Paradjanov était le maître de ce temple…

—Jean-Luc Godard

“Couleur of Pomegranate” de Paradjanov, qui est de mon point de vue l’un des meilleurs réalisateurs contemporains, frappe par sa perfection de la beauté…

—Michelangelo Antonioni

…C’est toujours avec une grande gratitude et un immense plaisir que je me souviens des films de Sergueï Paradjanov; je les aime beaucoup. Sa façon de penser, sa façon paradoxale et poétique d’aimer la beauté et sa façon d’être absolument libre dans sa propre vision des choses.

—Andrei Tarkovski

…A mon sens, le cinéma de Sergueï Paradjanov ne commença pas avec “Les Ombres des ancêtres oubliés”, comme beaucoup le pensent, mais avec “Couleur de grenade”. Excepté le langage cinématographique suggéré par Griffith et Eisenstein, le cinéma mondial n’a probablement rien découvert de nouveau d’une façon révolutionnaire depuis “Couleur de grenade”, à part le langage – généralement inaccepté – du “Chien Andalou” de Bunuel.

—Mikhaïl Vartanov

…Vartanov…ce compatriote frère et ami des arts…chéri, bienaimé, rare et magnifique…

—Sergueï Paradjanov

…Mon cher ami (Vartanov)… si tu aimes le (scénario) “Désert”, nous pourrions faire un chef-d’oeuvre ensemble…

—Artavazd Pelechian

Mikhaïl Vartanov…l’homme “Eyemo”

—William Saroyan

https://parajanov.com/fr/